Veste Elie


Femme, Vêtements / vendredi, décembre 13th, 2019

Aujourd’hui, je vais vous parler du livre Apprendre à coudre à la surjeteuse de Laure Guyet et plus précisément du modèle de la veste Elie.

J’ai reçu ce livre en cadeau à mon anniversaire, car comme mon adorable mari m’avait offert une surjeteuse, je voulais avoir quelques informations pour mieux la maîtriser.

Apprendre à coudre à la surjeteuse de Laure Guyet

En ce qui concerne le livre en lui même, il se décompose de la façon suivante :

  • Une liste du matériel nécessaire pour coudre ainsi qu’un lexique et des explications sur ce qu’est une surjeteuse.
  • Le fonctionnement, l’enfilage et les réglages de la surjeteuse
  • Des leçons sur les différentes techniques utilisées dans le livre, les différents type de surjets, comment coudre les angles et les courbes…
  • Les modèles et leurs explications. Il y a 6 modèles, un foulard, un top, un gilet, une tube tube, une robe et une veste.

Pour ma part j’aime beaucoup le modèle de la veste Elie dont je vais vous parler et celui de la robe Louisa.

J’ai donc choisi comme premier modèle la veste Elie. Je me suis peut-être enflammée pour une première car il s’agit du modèle le plus compliqué du livre…. Mais pas le choix, l’anniversaire de ma belle-soeur approchait et je savais que cette veste lui plaisait beaucoup.

Veste Eli
Veste Elie

Me voilà donc partie à recopier et découper le modèle. Attention il y a une coquille dans le livre, le côté devant n’est pas à découper dans la doublure. En soit ce n’est pas un problème pour réaliser le modèle mais ça fait gaspiller du tissu pour rien.

J’ai eu un peu de mal à comprendre le système de montage des poches. Les photos qui illustrent sont assez petites et le tissu de la doublure ayant un motif léopard on distingue très mal. Je m’en suis tout de même sortie mais cela aurait pu être plus propre. J’ai d’ailleurs fait cette étape à la machine à coudre car je trouvait cela plus précis que la surjeteuse.

poche veste Elie
poche veste Elie
poche veste Elie
intérieur poche veste Elie

Les choses se sont compliquées quand je suis arrivée à l’étape de la doublure. Ici le problème n’est pas les explications, car le montage de la doublure se fait de la même façon que celui de la veste. Non, ici le problème est venu du tissu de doublure que j’avais choisi. Il était de très mauvaise qualité et une fois cousu il se déchirait le long des coutures. C’était impossible que je laisse la veste dans cet état, la doublure n’aurait même pas tenu une journée….

C’est donc bien énervée que je suis allée fouiller dans mon stock de tissu pour voir si j’avais quelque chose qui pouvait faire l’affaire. J’ai trouvé un tissu rayé un peu extensible qui glissait bien. Il a fallu que je découpe la pièce dessous de manche en deux partie pour tout faire faire rentrer dans mon coupon. Ouf j’avais ma doublure!

Veste Elie doublure
Veste Elie doublure

Je recommence donc la doublure, j’assemble à la veste, ici encore j’ai eu du mal à comprendre le montage notamment pour le col.

Une fois la veste terminée je souffle, ça y est je m’en suis sortie!! Je l’essaie pour voir comment elle tombe et là  » oh malheur ! « … Mais comment ce col va tenir en place… Je me souviens que dans la liste des fournitures il y avait de la bande de renfort ou de droit-fil, et je me rend compte que je n’ai pas eu à l’utiliser. Le doute m’étreint et je file relire les explications. non vraiment rien d’indiqué, Ah si!!! à la toute fin une note dis « Au niveau de la ligne de cassure du col, […] thermocollez une bande de droit-fil pour permettre au col de bien se positionner ». Grrrrr j’avais pourtant lu les explications en entier avant de me lancer! Mais prise dans l’élan plus mes soucis de doublure j’ai oublié cette note. C’est le genre d’information que je préfère trouver à l’étape où elle est censé être effectuée, pourquoi le mettre à la fin?

Je me retiens de pleurer, elle est pas si mal au final…

Veste Elie
Veste Elie

Verdict au sujet du livre: je suis très mitigée pour le moment, je trouve que les photos n’apportent pas beaucoup d’aide pour compléter les explications, et le fait de mettre une information importante à la toute fin me parait un choix étrange. Je lui laisse une deuxième chance avec la robe Louisa que je réaliserai quand le petit bout qui loge actuellement dans mon ventre aura vu le jour.

Verdict du modèle : mitigée également, je ne sais pas si c’est du modèle dont je ne suis pas satisfaite ou bien de ma version, entre le problème du col et ma doublure à rayure que je voulait initialement blanche… En tout cas c’est sûr que je ne la referais pas de sitôt, si je dois en faire une autre je pense que je chercherais un autre modèle (Si vous avez des suggestions d’ailleurs je suis toute ouïe!).

Aller on oublie cette mésaventure et on repart sur un autre projet!

Bonne couture!

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *